• Geneviève Fontan

Lola Prusac • Les Années Hermès • Carrés - Mode - Parfum -Couture - Mondrian

Mis à jour : sept. 20

français-anglais



Issue d’une grande famille de tisserands industriels, Lola Prusac (1895-1985) est une créatrice de mode française d'origine polonaise. Après avoir travaillé pour Hermès de 1926 à 1935, elle fonde à Paris en 1937 une maison de couture qui porte son nom, qu'elle dirigera jusqu'en 1980.

Proche des artistes de son époque, (Delaunay, Modigliani, Dunoyer de Segonzac, la galeriste Katia Grano ou encore Colette font partie de son cercle d' amis), elle est attirée par le monde artistique des arts et des lettres.


Lola Prusac • Sac du soir pliable (fermé), 1935


Lola Prusac • Sac du soir pliable (ouvert), 1935


Born into a large family of industrial weavers, Lola Prusac (1895-1985) is a French fashion designer of Polish origin. After working for Hermès from 1926 to 1935, she founded a fashion house in Paris in 1937 that bears her name, which she ran until 1980.

Close to the artists of her time, (Delaunay, Modigliani, Dunoyer de Segonzac, the gallery owner Katia Grano and Colette are among her circle of friends), she is attracted by the artistic world of arts and letters.




1926-1935 Les années Prusac chez Hermès


En 1926, alors que François Roques, dessinateur de grand talent et créateur d'accessoires, dessine des lignes de maroquinerie pour Hermès, Lola Prusac devient modéliste chez Hermès, où elle introduit la mode féminine, les foulards et les premières tenues de sport et de loisir dans des couleurs vives à motifs géométriques. De par ses origines polonaises, très influencée par l'art folklorique de son pays, elle a un sens de l'harmonie des couleurs inné. Dès son arrivée chez Hermès, elle dessine des pull-overs, tenues de plage et maillots de bains, ainsi que vêtements de sports d’hiver, tenues pour la campagne, bagages et accessoires. 


In 1926, while François Roques, a highly talented designer and creator of accessories, was designing lines of leather goods for Hermès, Lola Prusac became a pattern maker at Hermès, where she introduced women's fashion, scarves and the first sports and leisure wear in bright colours with geometric patterns. Because of her Polish origins, heavily influenced by the folk art of her country, she has an innate sense of colour harmony. From the moment she arrived at Hermès, she designed sweaters, beachwear and swimwear, as well as winter sportswear, country wear, luggage and accessories.


Sportwear, bagages et accessoires de Lola Prusac pour Hermès


Elle est celle qui apporte de l’élégance au sportswear. Jean-René Guerrand (président d’Hermès de 1951 à 1978) témoigne de son passage chez Hermès. She's the one who brings elegance to sportswear. Jean-René Guerrand (Chairman of Hermès from 1951 to 1978) testifies to his time at Hermès :



« Lola Prusac, polonaise d’origine, très influencée par l’art folklorique de son pays, avait un sens de l’harmonie des couleurs absolument extraordinaire. Ses pull-overs eurent un succès aussi grand qu’immédiat »."Lola Prusac, a Polish-born artist who was very much influenced by the folk art of her country, had an absolutely extraordinary sense of colour harmony. Her sweaters were an immediate and great success.



Hermès - Sportwear dessiné par Lola Prusac, années 1930





Alors que les créations de mode été-hiver s'enchainent, le sportwear séduit d'emblée les élégantes, sportives ou non, accoutumées à fréquenter les stations de sport d'hiver.


While summer-winter fashion creations follow on from one another, sportswear immediately appeals to elegant women, sporty or not, who are accustomed to frequenting winter sports resorts.



Elle a l’idée de créer une ligne de sacs et bagages inspirés des motifs géométriques de Piet Mondrian. A l'occasion d' une exposition des dernières oeuvres de Mondrian dans une galerie parisienne à Montparnasse, Lola, séduite par les tableaux du peintre, arrive à convaincre Émile Hermès de lancer une ligne de sacs, bagages et accessoires inspirée des oeuvres de l'artiste. Elle dessine des modèles en assemblant, comme une marqueterie, des morceaux de cuir de couleurs vives pour former des motifs géométriques imbriqués. Ligne approuvée et validée par sa hiérarchie. C'est ainsi qu'apparaissent dans les vitrines du 24 Faubourg des valises et des sacs totalement iconoclastes pour la marque, qualifiables de pur Mondrian à la Prusac.


She has the idea to create a line of bags and luggage inspired by Piet Mondrian's geometric patterns. On the occasion of an exhibition of Mondrian's latest works in a Parisian gallery in Montparnasse, Lola, seduced by the painter's paintings, managed to convince Émile Hermès to launch a line of bags, luggage and accessories inspired by the artist's works. She designs models by assembling, like marquetry, pieces of leather in bright colours to form interlocking geometric patterns. Line approved and validated by her hierarchy. Thus, in the windows of 24 Faubourg, totally iconoclastic suitcases and bags appear, which can be described as pure Mondrian à la Prusac.






Hermès - en premier plan coussin d'automobile dessiné par Lola Prusac. En second plan valise et articles de maroquinerie dessinés par la styliste. Années 1926



Lola Prusac et l'écharpe Hermès (à lire attentivement)


Carré Zodiac, 1938 avec son étiquette cousue "Hermès-Sport"










L’histoire raconte que Lola Prusac serait à l’origine du célèbre carré Hermès... Alors que la styliste s'épanouit dans son art créatif au coeur de la Maison Hermès, un


détail, cité dans le livre de J.R. Guerrand (gendre d'Emile Hermès), a captivé mon attention. Il dit : 


 "Lola Prusac, notre modéliste, dessinait des maillots de bains imprimés et eut l'idée de créer des écharpes assorties. En cherchant des motifs, elle découvrit deux planches représentant les hémisphères qu'elle fit imprimer. Ce n'étaient pas des carrés proprement dit mais l'esprit y était et l'Omnibus des dames blanches, le premier carré d'Hermès  ne tarda pas à voir le jour" 
 
 

Hermès - Echarpes dessinées par Lola Prusac avant 1935

History even tells us that she would have been at the origin of the famous Square of Hermes. As designer Lola Prusac flourished in her creative art at the heart of the House of Hermès, a detail quoted in the book by J.R. Guerrand (son-in-law of Emile Hermès), caught my attention. He says: "Lola Prusac, our designer, was designing printed swimsuits and had the idea to create matching scarves. While looking for patterns, she discovered two plates representing the hemispheres that she had printed. They weren't squares, but the spirit was there and the Omnibus of the White Ladies, the first Hermes square, was soon born".




Sur cette image on reconnait un ensemble maillot de bain et foulard (écharpe) dont le dessin représente les hémisphères que "Lola Prusac avait repéré sur un dessin et qu'elle avait fait imprimer" (Citation tirée de Cousu-sellier de J.R. Guerrand), 1988. Cet ensemble fait partie de la ligne Zodiac. En déduction, factuellement, ce foulard ou cette écharpe, qui n'est pas à proprement parler un carré, pourrait être la première création dans le "genre foulard" édité par Hermès. Les dates semblent correspondrent. Lola Prusac a quitté Hermès en 1935 alors que l'ensemble Zodiac est sorti juste après, avant 1938.


On this picture we recognize a bathing suit and scarf with a design representing the hemispheres that "Lola Prusac had spotted on a drawing and had printed". (Quoted in Cousu-sellier by J.R. Guerrand). This set is part of the Zodiac line. In deduction, factually, this scarf or scarf that is not strictly speaking a square could be the first creation in the "scarf genre" published by Hermès. The dates seem to match. Lola Prusac left Hermès in 1935, while the Zodiac ensemble came out just afterwards, before 1938. Le Carré Hemisphaerium Coeli Boreale 90x90, qui reprend le dessin de cette "ancienne édition", est sortie en 1998 sous le nom du dessinateur Loïc Dubigeon.

The Carré Hemisphaerium Coeli Boreale 90x90, which takes up the drawing of this "old edition", was released in 1998 under the name of the designer Loïc Dubigeon.


Il apparait que les planches illustrées, représentant les hémisphères, découvertes par Lola Prusac, ont permis à Hugo Grygkar de réaliser une présentation pour l'impression d'un foulard sur soie.


J'ouvre ici une parenthèse qui me parait importante. Nous savons maintenant que le dessinateur Hugo Grygkar, qui signe une centaine de très beaux Carrés H édités au milieu du XXème siècle, a "utilisé" des dessins d'artistes de renom parus dans la littérature, pour réaliser des compositions artistiques, très aimées par la clientèle d'Hermès. D'autres dessinateurs de chez Hermès ont fait de même, le fait était coutumier. Ainsi, le dessin du carré Vinci, illustré par Françoise Héron, représente une rosace dessinée d'après une gravure de Leonard de Vinci datant de 1495, présente dans la collection du British Museum à Londres.


Vinci - dessin de Léonard de Vinci, année 1945 (coll British Muséum Londres),




It appears that the drawing of the illustrated plates, representing hemispheres, discovered by Lola Prusac, enabled Hugo Grygkar to make a presentation for the printing of a silk scarf.


I open here a parenthesis which seems important to me. We now know that the draftsman Hugo Grygkar, who has designed some one hundred beautiful Carrés, has "used" drawings by renowned artists published in literature to create artistic compositions that are much loved by Hermès customers. Other Hermès designers did the same. The drawing of the Vinci Square by Françoise Héron, for example, represents a rose window based on an engraving by Leonardo da Vinci dating from 1495, which is in the collection of the British Museum in London.


Lola Prusac au 93 Faubourg


En 1937, Lola qui a quitté Hermès, s' installe au 93, faubourg Saint-Honoré. Les premières créations de ses collections sont tournées vers les vêtements en mailles tricot, vêtements brodés et accessoires. Elle s'adresse à une clientèle féminine  en recherche d'un vestiaire commode et pratique pour le voyage, un registre de plus en plus tendance.

À la fin des années 1940, Lola Prusac se spécialise dans la mode dite « sport-tricot ». Parmi ses clientes connues, on rencontre la duchesse de Windsor, Laureen Bacall, Ingrid Bergman, Brigitte Bardot, Catherine Deneuve…


In 1937, Lola left Hermès and moved to 93, Faubourg Saint-Honoré. The first creations of her collections are turned towards knitwear and embroidered clothes. She addresses a clientele of women who are looking for a convenient and practical wardrobe for travelling, a register that is increasingly trendy.

At the end of the 1940s, Lola Prusac specialized in "sport-knit" fashion. Among her well-known clients were the Duchess of Windsor, Laureen Bacall, Ingrid Bergman, Brigitte Bardot, Catherine Deneuve...



Les parfums de Lola Prusac - Sega et Gant de crin

En premier plan le flacon Sega avec son parfum d'origine




Elle dévoile son premier parfum en 1958. Dénommé « Sega », d'après le nom de l'oiseau de Noé dans la Bible, le flacon est décliné dans une présentation en aluminium doré bouchon noir et une autre en verre godronné bouchon sphérique en laiton doré, avec le fameux oiseau de Noé, Sega, dessiné sur l'étiquette.


Son second parfum lancé en 1967 s'appelle « Gant de crin ». Il est présenté par la créatrice comme une eau fraîche d'usage mixte.



She unveiled her first perfume in 1958. Named "Sega", after the name of Noah's bird in the Bible, the bottle comes in a golden aluminum presentation with a black cap and another in gilded glass with a spherical golden brass cap, with the famous Noah's bird, Sega, drawn on the label.


His second perfume was launched in 1967 and was called "Gant de crin". It is presented by the designer as a fresh eau for mixed use.







88 vues2 commentaires

Siège social :

ARFON MAISON D'EDITION

9 place Lafourcade

31400 Toulouse 

France

Adresse postale :

ARFON

BP 34047

31029 TOULOUSE CEDEX 4

FRANCE

Tél. (0033) 0608547922

Contact

  • Facebook
  • Instagram

Inscrivez-vous sur notre liste de diffusion pour  recevoir nos offres promotionnelles