Résultats de la  recherche

    Posts de blog 24
    • Canne de théâtre Louis Vuitton, éditeur -1924 Roger Foy sculpteur

      Canne de théâtre gravée Louis Vuitton sur le fût. Roger Foy gravé sur le pommeau en ivoire. Theater cane engraved by Louis Vuitton on the shaft. Roger Foy engraved in the ivory pommel. ROGER FOY Frère cadet du dessinateur André Foy, Roger Foy fabrique d'étranges statuettes de laque rouge, sculpte dans l'ivoire des pommeaux de canne grimaçants, façonne des ludions en forme d'épingles de cravate et de boutons de manchette. "Il applique, note Jean Galtier-Boissière, avec un goût très sûr, l'humour à l'art décoratif. La gentry se dispute à prix d'or ses bijoux, ses breloques et ses pommeaux de cannes, et, pour une fois, elle n'a point tort." Roger Foy invente tout un monde de petits monstres qu'il empale au bout d'une épingle ou colle en chaton sur une bague. "Ces êtres fantasques et divins, écrit son frère, il les a construits en pleine imagination; il les a pour ainsi dire extraits de lui-même, de ses visions toutes spontanées sans recherches laborieuses; elles semblaient plutôt s'imposer à lui." Il expose au Salon des Artistes humoristes, au Salon des Indépendants, où Louis Vuitton remarque son travail, puis est invité en 1925 au Salon des Arts décoratifs et régulièrement au Salon de l'Araignée. Ces créations sont aujourd'hui perçues comme de vrais trésors. Page Art et Décoration, 1924 Younger brother of the designer André Foy, Roger Foy makes strange red lacquer statuettes, sculpts grimacing cane pommels in ivory, and shapes ludions in the shape of tie pins and cufflinks. "He applies," notes Jean Galtier-Boissière, "with very sure taste, humor to decorative art. The gentry fights for the gold price for its jewels, charms and cane knobs, and for once, it is not wrong". Roger Foy invents a whole world of little monsters that he impales at the end of a pin or glues as a kitten on a ring. "These whimsical and divine beings, writes his brother, he built them in full imagination; he has, so to speak, extracted them from himself, from his visions, all spontaneous without laborious research; they seemed rather to impose themselves on him. He exhibited at the Salon des Artistes humoristes, at the Salon des Indépendants, where Louis Vuitton noticed his work, then was invited in 1925 to the Salon des Arts décoratifs and regularly to the Salon de l'Araignée. These creations are today perceived as real treasures. La Gazette du Bon Ton, 1920 Bibliographie : Roger Foy - Collectif & Robert Rey. Editions M.M. Trémois, Paris 1933 1er ed. 500 exemplaires. 20 illustrations La Chambre Des Merveilles - Les Collections de Gaston-Louis Vuitton. Editions Gallimard, 2017

    • Rembobina - Octobre 2015 Premier Salon des collectionneurs Hermès au Louvre Rivoli à Paris

      Interview de Geneviève Fontan à l'occasion du Premier Salon des collectionneurs Hermès en 2015 au Louvre Rivoli à Paris, par C.D. Difficile de ne pas résister à la tentation de cet écrin pour venir exposer une partie de ma collection Hermès lorsque Catherine Lecomte m'a demandé cette faveur. Je ne l'ai pas regretté. Cette expérience unique qui ne s'est pas renouvelé a attiré le Tout-Paris venu admirer les merveilles du patrimoine du Monde d'Hermès. C'était quinze jours avant le terrible attentat du Bataclan le 13 novembre 2015 qui a entrainé la fermeture de tous les salons parisiens. Salon d'exposition des collections privées d'objets, bagages et Carrés Hermès - Hotel du Louvre Paris 2015 Geneviève Fontan ne s’est pas mis le sac à dos mais "dans la poche" ! Un sac Hermès bien sûr ! Elle a jeté son dévolu sur la marque à l’âge de 17 ans, l’âge où elle a eu son premier sac Hermès : la sacoche, autrement dit le Trim. Les élèves de l’Institution toulousaine qu’elle fréquentait, étaient habituées à l’uniforme et avaient bien compris que pour avoir l’air BCBG, il fallait absolument porter cet accessoire si élégant très décontract’ avec un foulard Hermès noué à la poignée. Geneviève Fontan a accepté de répondre à nos questions. Le premier sentiment « avoir l’air bcbg » étant passé, vous auriez pu passer à autre chose, or cet élan de jeunesse s’est transformé en véritable passion pour la marque Hermès en particulier. Vous collectionnez les pièces Hermès, vous êtes expert international, vous étudiez la marque et la connaissez comme personne, vous écrivez des livres et vous vivez dans cet univers. Où en êtes vous aujourd’hui ? Je suis d’une nature fidèle. Ce n’est pas difficile d’être fidèle quand on fait de bons choix. En plus on gagne du temps ! Enfant j’avais une passion pour les trousses, j’aimais aussi les boites de crayons de couleurs, uniquement pour les regarder et les toucher. Je ne m’en servais pas. J’aimais les belles choses, les beaux objets, les beaux habits et j’étais très sensible à mon environnement. Quand j’ai découvert le travail d’Hermès, j’étais admirative à tel point que je me serais mise à l’équitation, au golf, ou au tennis… rien que pour le vestiaire et l’accessoire. Ce n’était pourtant pas du snobisme mais un ressenti qui me poussait à d’authentiques désirs compulsifs. Ma fascination pour les crayons de couleurs alignés en dégradés de teintes, je l’ai aussi pour les sacs. Je ne les achète pas pour les porter mais plutôt pour les regarder et les toucher. Ils font partie du désordre que j’organise autour de moi, chez moi, autrement dit du décor. Mais bien d'autres choses me font vibrer, les flacons de parfum des années 30, les oeuvres verrières d'André Hunebelle, les anciens bagages Louis Vuitton et Goyard... Vous avez rejoint Catherine Lecomte pour participer au Premier salon des collectionneurs des créations Hermès en prêtant des pièces de votre collection privée. Comment s’est passé l’échange en matière de communication avec l’organisatrice ? J’ai connu Catherine Lecomte il y a cinq ans environ. En chinant sur le net, je suis tombée sur un objet insolite sur le site Katheleys.com qui a retenu tout de suite mon attention. Il s’agissait d’un mannequin de vitrine Louis Vuitton. Pièce rare que je voulais absolument. La négociation avec Catherine a été très agréable et elle est venue spécialement de Belgique jusqu’à Toulouse pour m’amener mon encombrante acquisition. Nous avons ainsi fait connaissance et démultiplié notre enthousiasme pour le vintage de luxe. Je lui ai parlé d’un projet de salon « Hermès » à Paris dans un hôtel de luxe. J’avais avancé dans les démarches et je lui ai proposé de s’associer à mon projet. Catherine a beaucoup de professionnalisme, de dynamisme et de mobilité et finalement c’est elle qui a pris en charge tout le management de ce Salon très attendu par toute la communauté internationale des admirateurs de la marque Hermès. Je me réjouis de la tournure que Catherine a voulu donner à ce premier salon des créations Hermès qui associe la découverte du patrimoine culturel d’une marque mythique et la sélection éclectique de pièces offertes à la vente. Créations Hermès obligatoire. Montage la veille de l'exposition. Hotel du Louvre Paris 2015 - Le salon est tapissé de panoramiques de Züber Comment expliquez vous le parcours exceptionnel des sacs Kelly et Birkin ? Comme un parcours de star consacrée. Ils "respirent" le talent ! Ils ont la naissance dans un berceau de velours, la beauté au sens pur, l’esprit pointu et ils suscitent la convoitise tous azimuths. L’histoire du Kelly remonte aux années 30, c’est une création de Robert Dumas. Dans le catalogue de 1937, il est désigné sous le nom de Sac de voyage à courroies pour dame. En 1938, il prend le nom de Sac à main de voyage. Le modèle est apprécié de la clientèle et les rééditions ricochent. Il est toujours édité entre 1949 et 1954 sous ce nom. En 1955 il répond au nom de Petit sac haut. L’actrice, Grace Kelly le porte à son bras sur une photo publiée dans Life Magazine en 1956. Il n’en faudra pas plus pour que les Américaines de tous les états fédéraux se ruent chez Hermès pour acquérir ce sac Made in France. J’ai relevé de nombreux titres de films dans lesquels le Kelly occupe un second rôle. Dans le long métrage d’Yves Allegret, Les Orgueilleux, sortie en 1953, l’actrice Michèle Morgan manipule avec élégance son sac Hermès (le futur Kelly dans toute la première partie du film. Plus récemment, le réalisateur, Pedro Almodovar a choisi un Kelly rouge vif assorti au manteau que porte la sulfureuse Marisa Paredes dans La Fleur de Mon Secret sorti en 1995. C’est une évidence, le Kelly est devenu « Kelly star », au cinéma comme à la ville. Le choix d’un Kelly en dit long. L’américaine de Los Angeles a une soif de l’objet culte et des excentricités, elle rêve d’un Kelly rose. Le Kelly Pluch ne passera pas inaperçu dans les rues de Gstaad, Courchevel ou Verbier. Le Kelly fermoir diamants, commande spéciale pour les soirées paillettes des palaces du Golfe, attirera assurément les regards. En France le Kelly noir est certainement le plus chic pour l’opéra ou le concert. Pour terminer l’anecdote, en 1956, Hermès renomme le petit sac haut sous le nom de Kelly, un nom chargé de gloire, le nom d’une actrice venue d’Amérique pour épouser un Prince, un nom qui incarne beauté et admiration. Ce sac n’a pas pris une ride. Il est parti pour être centenaire. Pour l’anecdote, le Kelly est encore désigné Petit sac Haut au catalogue Suggestions de 1957. C’est en 1960 qu’il apparaît pour la première fois sous le nom de Kelly dans les pages de Suggestions. En dehors de ces deux modèles, il y a quand même d’autres sacs chez Hermès, combien à votre avis ? Je n’ai pas d’avis mais une étude m'amène à dire qu'il y en aurait plus de 2000. Je les ai à peu près tous en photos avec leur date de création. Des modèles tous différents qui existent dans de multiples déclinaisons de tailles, de couleurs et de peausseries. Dans l’ouvrage Guide et codes des sacs Hermès que je présente en avant première au Premier Salon des collectionneurs Hermès fin octobre prochain à Paris, j’ai voulu initier le lecteur au vocabulaire, aux techniques de fabrication et je donne les codes frappés sur les sacs qui restent pour beaucoup d’entre nous un mystère. Un livre illustré de plus de 200 photos dans la collection Luxe et vintage aux éditions Arfon. Le sac Hermès est il une valeur sûre ? Je ne fais pas ce calcul. Il faudrait définir l’expression valeur sûre. A mon avis les valeurs sûres n’existent pas en dehors des valeurs morales. Qu’est ce qui vous motive dans vos acquisitions ? J’aime connaître les origines des pièces que j’achète. Je n’aime pas acheter dans l’anonymat et cherche toujours à connaître l’histoire des pièces que je rentre en collection. Ma dernière acquisition un sac croco Hermès des années 50 que j’ai acheté à Marie-Pascale qui le tient de sa petite maman. Elle m’a tout raconté de sa petite maman qui était très coquette et conservait tous ses petits trésors dans une armoire. George, un Lord anglais à qui j’ai acheté des pièces d’exception de Paul Dupré Lafon pour Hermès me confiait qu’il vendait ses objets pour sa voisine qui avait plus de 40 sacs Hermès dont elle avait hérité de sa mère qui était une inconditionnelle d’Hermès. Très excitant, à suivre ! Jenny de Miami m’a vendu la ceinture « cadrans anciens ». Ses grands parents venaient tous les ans dans les années 50 passer un séjour en France sur la Côte d’Azur et ils en profitaient pour dévaliser la boutique Hermès de Cannes. Le portfolio gravé du « heurtoir » de Paul Jouve qui sera exposé au Salon a appartenu à Bernard Buffet qui le conservait dans sa villa de Saint Tropez. Quant au boléro en soie brodé de perles que l’on pourra admirer fin octobre, il appartenait à la collaboratrice de Christian Dior, une inconditionnelle du boléro, Raymonde Zehnacker, qui était aussi mannequin chez le couturier. Dans la catégorie « objets à message » j’ai déniché dans le fief du producteur réalisateur hollywoodien, Jerry Wientraub, un pot à tabac plein cuir recouvert de crocodile havane, technique sellerie, avec une mystérieuse dédicace à son attention. J’ai fais l’acquisition d’une photo originale de 1930 où l’on voit Emile Hermès et sa fille Yvonne avec le futur Bolide à la main arrivant à New York sur le paquebot S.S. Paris. Elle sera exposée au Salon. Cette acquisition fût un vrai bonheur ! Comment vous vous y prenez pour trouver toutes ces merveilles ? Votre question est indiscrète mais je vais vous donner une indication pour situer ma façon d’être lorsque je passe en mode chineuse. Enfant j’adorais attraper le pompon sur les manèges. Au lieu de me hisser bras en l’air avant même que le manège n’ait entamé son tour, je restais prostrée au fond de mon carrosse. Ça marchait chaque fois, on venait me chatouiller le nez avec le pompon et je n’avais qu’à tendre la main pour le décrocher. C’était ma méthode de bébé goupil ! et mon seul plaisir ressenti du tour de manège. Vitrines de présentation des objets Hermès exposés Bébé goupil est devenu Maître goupil ? L’espièglerie peut engendrer la ruse ! Un conseil pour ceux qui vous lisent, que vaut il mieux acheter ? C’est une question que je ne me suis jamais réellement posée, j’ai rarement d’hésitation quand j’achète. Je suis très sensible à l’état de l’objet et à son intérêt documentaire mais je peux acheter une pièce détériorée, s’il s’agit d’une rareté. En bref le coup de cœur ! Je dirais aux personnes hésitantes : achetez selon votre inspiration et votre envie du moment. Si vous regrettez, vous pourrez revendre, c’est facile de nos jours. Achetez un sac en bon état, c’est important, peu importe son âge. Et si vous ne le portez pas, vous pourrez toujours le contempler en le posant sur un meuble. Si vous avez une envie folle d’un sac Hermès, endettez-vous, vous ne le regretterez pas. Le plaisir est de tous les instants. Avant, on en rêve. Pendant on vit un rêve. Après on s’en sépare de façon toujours très avantageuse, pour vivre un nouveau rêve. Propos recueillis par Camille Dumont, Octobre 2015

    • Lola Prusac • Les Années Hermès • Carrés - Mode - Parfum -Couture - Mondrian

      français-anglais Issue d’une grande famille de tisserands industriels, Lola Prusac (1895-1985) est une créatrice de mode française d'origine polonaise. Après avoir travaillé pour Hermès de 1926 à 1935, elle fonde à Paris en 1937 une maison de couture qui porte son nom, qu'elle dirigera jusqu'en 1980. Proche des artistes de son époque, (Delaunay, Modigliani, Dunoyer de Segonzac, la galeriste Katia Grano ou encore Colette font partie de son cercle d' amis), elle est attirée par le monde artistique des arts et des lettres. Lola Prusac • Sac du soir pliable (fermé), 1935 Lola Prusac • Sac du soir pliable (ouvert), 1935 Born into a large family of industrial weavers, Lola Prusac (1895-1985) is a French fashion designer of Polish origin. After working for Hermès from 1926 to 1935, she founded a fashion house in Paris in 1937 that bears her name, which she ran until 1980. Close to the artists of her time, (Delaunay, Modigliani, Dunoyer de Segonzac, the gallery owner Katia Grano and Colette are among her circle of friends), she is attracted by the artistic world of arts and letters. 1926-1935 Les années Prusac chez Hermès En 1926, alors que François Roques, dessinateur de grand talent et créateur d'accessoires, dessine des lignes de maroquinerie pour Hermès, Lola Prusac devient modéliste chez Hermès, où elle introduit la mode féminine, les foulards et les premières tenues de sport et de loisir dans des couleurs vives à motifs géométriques. De par ses origines polonaises, très influencée par l'art folklorique de son pays, elle a un sens de l'harmonie des couleurs inné. Dès son arrivée chez Hermès, elle dessine des pull-overs, tenues de plage et maillots de bains, ainsi que vêtements de sports d’hiver, tenues pour la campagne, bagages et accessoires. In 1926, while François Roques, a highly talented designer and creator of accessories, was designing lines of leather goods for Hermès, Lola Prusac became a pattern maker at Hermès, where she introduced women's fashion, scarves and the first sports and leisure wear in bright colours with geometric patterns. Because of her Polish origins, heavily influenced by the folk art of her country, she has an innate sense of colour harmony. From the moment she arrived at Hermès, she designed sweaters, beachwear and swimwear, as well as winter sportswear, country wear, luggage and accessories. Sportwear, bagages et accessoires de Lola Prusac pour Hermès Elle est celle qui apporte de l’élégance au sportswear. Jean-René Guerrand (président d’Hermès de 1951 à 1978) témoigne de son passage chez Hermès. She's the one who brings elegance to sportswear. Jean-René Guerrand (Chairman of Hermès from 1951 to 1978) testifies to his time at Hermès : « Lola Prusac, polonaise d’origine, très influencée par l’art folklorique de son pays, avait un sens de l’harmonie des couleurs absolument extraordinaire. Ses pull-overs eurent un succès aussi grand qu’immédiat »."Lola Prusac, a Polish-born artist who was very much influenced by the folk art of her country, had an absolutely extraordinary sense of colour harmony. Her sweaters were an immediate and great success. Hermès - Sportwear dessiné par Lola Prusac, années 1930 Alors que les créations de mode été-hiver s'enchainent, le sportwear séduit d'emblée les élégantes, sportives ou non, accoutumées à fréquenter les stations de sport d'hiver. While summer-winter fashion creations follow on from one another, sportswear immediately appeals to elegant women, sporty or not, who are accustomed to frequenting winter sports resorts. Elle a l’idée de créer une ligne de sacs et bagages inspirés des motifs géométriques de Piet Mondrian. A l'occasion d' une exposition des dernières oeuvres de Mondrian dans une galerie parisienne à Montparnasse, Lola, séduite par les tableaux du peintre, arrive à convaincre Émile Hermès de lancer une ligne de sacs, bagages et accessoires inspirée des oeuvres de l'artiste. Elle dessine des modèles en assemblant, comme une marqueterie, des morceaux de cuir de couleurs vives pour former des motifs géométriques imbriqués. Ligne approuvée et validée par sa hiérarchie. C'est ainsi qu'apparaissent dans les vitrines du 24 Faubourg des valises et des sacs totalement iconoclastes pour la marque, qualifiables de pur Mondrian à la Prusac. She has the idea to create a line of bags and luggage inspired by Piet Mondrian's geometric patterns. On the occasion of an exhibition of Mondrian's latest works in a Parisian gallery in Montparnasse, Lola, seduced by the painter's paintings, managed to convince Émile Hermès to launch a line of bags, luggage and accessories inspired by the artist's works. She designs models by assembling, like marquetry, pieces of leather in bright colours to form interlocking geometric patterns. Line approved and validated by her hierarchy. Thus, in the windows of 24 Faubourg, totally iconoclastic suitcases and bags appear, which can be described as pure Mondrian à la Prusac. Hermès - en premier plan coussin d'automobile dessiné par Lola Prusac. En second plan valise et articles de maroquinerie dessinés par la styliste. Années 1926 Lola Prusac et l'écharpe Hermès (à lire attentivement) L’histoire raconte que Lola Prusac serait à l’origine du célèbre carré Hermès... Alors que la styliste s'épanouit dans son art créatif au coeur de la Maison Hermès, un détail, cité dans le livre de J.R. Guerrand (gendre d'Emile Hermès), a captivé mon attention. Il dit : "Lola Prusac, notre modéliste, dessinait des maillots de bains imprimés et eut l'idée de créer des écharpes assorties. En cherchant des motifs, elle découvrit deux planches représentant les hémisphères qu'elle fit imprimer. Ce n'étaient pas des carrés proprement dit mais l'esprit y était et l'Omnibus des dames blanches, le premier carré d'Hermès ne tarda pas à voir le jour" Hermès - Echarpes dessinées par Lola Prusac avant 1935 History even tells us that she would have been at the origin of the famous Square of Hermes. As designer Lola Prusac flourished in her creative art at the heart of the House of Hermès, a detail quoted in the book by J.R. Guerrand (son-in-law of Emile Hermès), caught my attention. He says: "Lola Prusac, our designer, was designing printed swimsuits and had the idea to create matching scarves. While looking for patterns, she discovered two plates representing the hemispheres that she had printed. They weren't squares, but the spirit was there and the Omnibus of the White Ladies, the first Hermes square, was soon born". Sur cette image on reconnait un ensemble maillot de bain et foulard (écharpe) dont le dessin représente les hémisphères que "Lola Prusac avait repéré sur un dessin et qu'elle avait fait imprimer" (Citation tirée de Cousu-sellier de J.R. Guerrand), 1988. Cet ensemble fait partie de la ligne Zodiac. En déduction, factuellement, ce foulard ou cette écharpe, qui n'est pas à proprement parler un carré, pourrait être la première création dans le "genre foulard" édité par Hermès. Les dates semblent correspondrent. Lola Prusac a quitté Hermès en 1935 alors que l'ensemble Zodiac est sorti juste après, avant 1938. On this picture we recognize a bathing suit and scarf with a design representing the hemispheres that "Lola Prusac had spotted on a drawing and had printed". (Quoted in Cousu-sellier by J.R. Guerrand). This set is part of the Zodiac line. In deduction, factually, this scarf or scarf that is not strictly speaking a square could be the first creation in the "scarf genre" published by Hermès. The dates seem to match. Lola Prusac left Hermès in 1935, while the Zodiac ensemble came out just afterwards, before 1938. Le Carré Hemisphaerium Coeli Boreale 90x90, qui reprend le dessin de cette "ancienne édition", est sortie en 1998 sous le nom du dessinateur Loïc Dubigeon. The Carré Hemisphaerium Coeli Boreale 90x90, which takes up the drawing of this "old edition", was released in 1998 under the name of the designer Loïc Dubigeon. Il apparait que les planches illustrées, représentant les hémisphères, découvertes par Lola Prusac, ont permis à Hugo Grygkar de réaliser une présentation pour l'impression d'un foulard sur soie. J'ouvre ici une parenthèse qui me parait importante. Nous savons maintenant que le dessinateur Hugo Grygkar, qui signe une centaine de très beaux Carrés H édités au milieu du XXème siècle, a "utilisé" des dessins d'artistes de renom parus dans la littérature, pour réaliser des compositions artistiques, très aimées par la clientèle d'Hermès. D'autres dessinateurs de chez Hermès ont fait de même, le fait était coutumier. Ainsi, le dessin du carré Vinci, illustré par Françoise Héron, représente une rosace dessinée d'après une gravure de Leonard de Vinci datant de 1495, présente dans la collection du British Museum à Londres. Vinci - dessin de Léonard de Vinci, année 1945 (coll British Muséum Londres), It appears that the drawing of the illustrated plates, representing hemispheres, discovered by Lola Prusac, enabled Hugo Grygkar to make a presentation for the printing of a silk scarf. I open here a parenthesis which seems important to me. We now know that the draftsman Hugo Grygkar, who has designed some one hundred beautiful Carrés, has "used" drawings by renowned artists published in literature to create artistic compositions that are much loved by Hermès customers. Other Hermès designers did the same. The drawing of the Vinci Square by Françoise Héron, for example, represents a rose window based on an engraving by Leonardo da Vinci dating from 1495, which is in the collection of the British Museum in London. Lola Prusac au 93 Faubourg En 1937, Lola qui a quitté Hermès, s' installe au 93, faubourg Saint-Honoré. Les premières créations de ses collections sont tournées vers les vêtements en mailles tricot, vêtements brodés et accessoires. Elle s'adresse à une clientèle féminine  en recherche d'un vestiaire commode et pratique pour le voyage, un registre de plus en plus tendance. À la fin des années 1940, Lola Prusac se spécialise dans la mode dite « sport-tricot ». Parmi ses clientes connues, on rencontre la duchesse de Windsor, Laureen Bacall, Ingrid Bergman, Brigitte Bardot, Catherine Deneuve… In 1937, Lola left Hermès and moved to 93, Faubourg Saint-Honoré. The first creations of her collections are turned towards knitwear and embroidered clothes. She addresses a clientele of women who are looking for a convenient and practical wardrobe for travelling, a register that is increasingly trendy. At the end of the 1940s, Lola Prusac specialized in "sport-knit" fashion. Among her well-known clients were the Duchess of Windsor, Laureen Bacall, Ingrid Bergman, Brigitte Bardot, Catherine Deneuve... Les parfums de Lola Prusac - Sega et Gant de crin En premier plan le flacon Sega avec son parfum d'origine Elle dévoile son premier parfum en 1958. Dénommé « Sega », d'après le nom de l'oiseau de Noé dans la Bible, le flacon est décliné dans une présentation en aluminium doré bouchon noir et une autre en verre godronné bouchon sphérique en laiton doré, avec le fameux oiseau de Noé, Sega, dessiné sur l'étiquette. Son second parfum lancé en 1967 s'appelle « Gant de crin ». Il est présenté par la créatrice comme une eau fraîche d'usage mixte. She unveiled her first perfume in 1958. Named "Sega", after the name of Noah's bird in the Bible, the bottle comes in a golden aluminum presentation with a black cap and another in gilded glass with a spherical golden brass cap, with the famous Noah's bird, Sega, drawn on the label. His second perfume was launched in 1967 and was called "Gant de crin". It is presented by the designer as a fresh eau for mixed use.

    Tout afficher
    Pages 6
    • Livraison et retours | arfon-maisondedition

      Livraison et retours ​ Votre commande ne correspond pas à votre attente. Dialoguez avec nous pour arriver à une solution. Votre colis est arrivé endommagé et le livre qu'il contient est abimé. Nous vous renverrons un nouveau livre après avoir reçu les photos du livre endommagé. Nous vous demanderons de renvoyer le livre à nos frais. Vous n'avez pas été cherché le colis et il a été réexpédié à l'éditeur. Nous verrons ensemble comment régler au mieux de nos intérêts respectifs ce litige. Nous réparerons aussitôt à nos frais cette erreur. Nous nous sommes trompé dans l'expédition. ​ ​ Politique de retour et d'échange Nous procédons sous deux jours ouvrables au règlement d' incidents qui pourraient subvenir. Les colis sont expédiés par Colissimo avec numéro de suivi déposés en boite aux lettres sans signatures. Pour les envois en Colissimo international avec numéro de suivi, le colis est remis contre signature. Ainsi les acheteurs peuvent suivre l'envoi. ​ Politique de livraison

    • Arfon Maison d'Édition | Livres d'art | France

      arfon maison d'édition à paraitre : - Dictionnaire illustré et cote des foulards Hermès Carrés d'art IV - Carrés Hermès Editions limitées Carrés d'art Carrés d'art - Carrés Hermès Editions spéciales par Geneviève Fontan ​ Arfon Maison d'Edition fondée en 1996 ​ www.arfon-maisondedition.com tél. 0033 6 08 547 922 les antiquaires de la mode adorent : ​ - Kelly Birkin HAC Mémoire des sacs Hermès I Mémoire des sacs Hermès II - Sacs 2 poignées ​ ​ Frimousse d'or - Les tabernacles de la beauté ​ flacons de parfum - boites à poudre - cosmétiques - René Lalique - Julien Viard -Baccarat •••••VISITEZ LE BLOG DE GENEVIEVE FONTAN ••••• Beaux-arts - Mode - Parfums & Collections Aperçu rapide LE LIVRE DES PARFUMS Prix 380,00 € Nouveauté Aperçu rapide MEMOIRE DES SACS HERMES SACS 2 POIGNEES Prix 44,00 € Aperçu rapide GUIDE ET CODES DES SACS HERMES Prix 38,00 € Aperçu rapide LE LIVRE DES PARFUMS Prix 380,00 € Nouveauté Aperçu rapide MEMOIRE DES SACS HERMES SACS 2 POIGNEES Prix 44,00 € Aperçu rapide GUIDE ET CODES DES SACS HERMES Prix 38,00 € Sélection Livres anciens Livres rares Aperçu rapide LE LIVRE DES PARFUMS Prix 380,00 € Aperçu rapide MOYNAT Prix 490,00 € Aperçu rapide POIRET 107 RECETTES OU CURIOSITES CULINAIRES Prix 290,00 € Aperçu rapide LE LIVRE DES PARFUMS Prix 380,00 € Aperçu rapide MOYNAT Prix 490,00 € Aperçu rapide POIRET 107 RECETTES OU CURIOSITES CULINAIRES Prix 290,00 € pour rester zen... faites du yoga Pour rester zen, faites du yoga. N'hésitez pas à nous contacter nous vous aiderons à faire votre choix de livres. Photo tiré du livre Mémoire des sacs Hermès II - Sacs 2 poignées Espace publicitaire - Contact LIVRES A PARAITRE ​ TROIS OUVRAGES DANS LA TRILOGIE DE CARRES D'ART (qualifié de bible dans la presse) Carrés d'art IV - Dictionnaire illustré des Carrés Hermès Octobre 2020 ____ Carrés d'art - Carrés Hermès Editions limitées ____ Carrés d'art - Carrés Hermès Editions spéciales ​ ​ ​ TITRE EN PREPARATION Yves Saint Laurent raconté aux enfants nous recherchons un illustrateur ​ ​ Calendrier des ventes aux enchères ​ ​ ​ Résultats des ventes ​ Etude Gros-Delettrez - Paris - Vente Hermès, Louis Vuitton et divers 2020 8 juillet ​ ​ ​ ​

    • FAQ | arfon-maisondedition

      Foire aux QUESTIONS

    Tout afficher

Siège social :

ARFON MAISON D'EDITION

9 place Lafourcade

31400 Toulouse 

France

Adresse postale :

ARFON

BP 34047

31029 TOULOUSE CEDEX 4

FRANCE

Tél. (0033) 0608547922

Contact

  • Facebook
  • Instagram

Inscrivez-vous sur notre liste de diffusion pour  recevoir nos offres promotionnelles