7• Cadolle Depuis 1889 Parfums Dessous féminins de luxe pour pti'tes et grandes dames

Dernière mise à jour : 27 juil.



Les Parfums Cadolle



Cadolle Amour en cage

Jasmin 1926 dans son rare coffret


flacon en verre poli opaque noiri, les arêtes à pans coupés soulignées de cannelures dorées à l'or. Bouchon écrou avec son anneau en laiton laqué noir. Coffret à abattant gainé de veau lustré de couleur fuchsia intérieur gainé de satin et velours.



Le premier parfum de la maison Cadolle a été introduit en  1922 par la fondatrice, Herminie Cadolle. 


Les parfums Cadolle ont été introduits par Herminie Cadolle en 1922. Après la disparition de la fondatrice, Margueritte Cadolle continue dans l'activité parfumerie de sa mère et crée sa première ligne de parfum en 1926.


Installée 14 rue Cambon, Herminie attire avec le sur-mesure, une clientèle fortunée. Dans le sillage d'Herminie, sa petite fille, Marguerite, déploie une ligne de parfums en 1926, dans le cadre du lancement de la collection de mode intitulée Amour en Cage. Le nom de la ligne de parfum est tout désigné. Le parfum Amour en cage est créé en 1926, dans différentes déclinaisons de senteurs et de présentations de flacon et coffret. Tout se passe à l'étage  et les clientes de la haute-couture des dessous chics ont seules le privilège de pouvoir acquérir les parfums créés pour elles, d'où la rareté des parfums Cadolle.

La version luxe Amour en Cage est offerte aux meilleures clients, parmi lesquelles duchesses, archiduchesses, artistes du monde des arts et du spectacle. Une autre version est destinée aux clientes de la haute-couture qui désirent l'acquérir. Une troisième version avec coffret à abattant, beaucoup plus rare, est également répertoriée pour la présentation Amour en cage du parfum Jasmin.


Juste après la deuxième guerre mondiale, la formule du Cadolle N°9 est vendue à Paquin. Peu de temps après, L'Oréal absorbe Paquin et la formule du Cadolle N°9 avec. Un peu plus tard Poupie Cadolle rachète à L'Oréal le N°9 qui a rejoint Cadolle Parfums en 1986. Depuis 2008 la production du n°9 est arrêtée.





Trousse 4 parfums

Gardenia, N°9, Jasmin, Détente - 1928





Les coffrets, étiquettes et papiers ont été réalisés par les établissements  Marboef et Cie. Les ateliers étaient situés rue Mont-Thabor et l'usine  de parfum  rue des Laynes à Paris. 

Cadolle - Coffret 4 flacons testeurs pour les senteurs Gardenia, Jasmin, N°9, Détente

c. 1928













Cadolle Amour en cage - Ambre - 1926

Détail de la face d'un volet du coffret sur lequel est frappé au fer un cupidon (symbole de l'amour) dans une cage









Cadolle Amour en cage - Ambre - 1926

flacon dans son coffret vendu en exclusivité aux clientes de la Haute-couture






Cadolle

Présentation l' Amour en cage - version luxe

Flacon en verre opaqie noir poli, les arêtes à pans coupés curvilignes soulignées d'une dorure à l'or Les quatre faces curvilignes polies, le nom moulé et gravé en creux sur une face. Bouchon anneau en cristal laqué or avec son anneau en laiton laqué noir. Coffret à quatre pans articulés retenues par un cordon de passementerie . Le design évoque la rupture avec le corset, quant au nom Amour en cage, c' est aussi le nom d'un fruit délicieux, le physalis, qui a la forme de cette présentation corset-cage.




Physialis appellé aussi

l'Amour en cage




En 1927, Marguerite Cadolle dévoile Le Bois Sauvage, un parfum d'exception pour la clientèle du 1er étage. Le coffret en carton rigide est tapissé à l'intérieur d'un papier doré à l'or, tandis que l'extérieur est gainé d'un revêtement suédinisé aux couleurs de l'automne, frappé au fer chaud d'un décor bucolique représentant un arbre sinueux feuillu, un oiseaux de paradis perché sur une branche.







Cadolle - Parfums - Le Bois Sauvage, 1927

  1. Photographie à effet surréaliste. En fond la publicité du parfum et en premier plan le couvercle original du coffret du Bois Sauvage qui vient coiffer le flacon de la publicité.






Cadolle - Parfums - Le Bois Sauvage, 1927


Flacon en verre translucide à décor satiné de branchages légèrement patiné. Le nom en creux sur une face, et la marque en creux sur l'autre face dans un cartouche poli.

.

Dans la boutique du rez-de-chaussée, les clientes peuvent acquérir des parfums moins sophistiqués.





Cadolle - 1928 • Flacon ayant reçu les parfums N°9 Gardenia et Magnolia

Publicité de presse















Herminie Cadolle

Alors qu'elle était employée comme ouvrière corsetière, Herminie Cadolle (1845-1926), militante féministe, participe en 1871 aux premiers mouvements se réclamant du féminisme et devient proche de Louise Michel, militante anarchiste, franc-maçonne, aux idées féministes. Après avoir été arrêtée à la fin de l'insurrection, elle est relaxée quelques mois plus tard. Soutenue et encouragée par son mari et son fils unique, Alcide, elle mènera activement son combat jusqu'en 1887.

Cette année là elle décide de quitter la France pour s'installer en Argentine avec toute sa famille.



Herminie Cadolle



Elle ouvre à Buenos Aires, la première boutique Cadolle, spécialisée dans la lingerie féminine, et fait rapidement fortune. De retour en France, elle investit en déposant un brevet pour le corset-gorge et ouvre un premier magasin à Paris 24 rue de la chaussée d'Antin, non loin de chez Paul Poiret.


En 1911 elle déménage 14 rue Cambon pour un vaste local sur plusieurs niveaux.



•••

C’est alors qu’une idée lui vint à l’esprit. Une idée simple finalement ! Une idée tout simplement.

Herminie va transformer le corset banni, en un sous vêtement beaucoup plus léger qu’elle appelle le corset-gorge, qui deviendra un peu plus tard le soutien-gorge. Elle présente son invention à l’exposition universelle en 1989 et va convaincre le Tout-Paris



L'invention du corset-gorge

A peine arrivée en France, Herminie met à exécution une idée qui emballe sa matière grise lors des ses insomnies. En 1898, elle dépose un brevet pour le corselet-gorge qui sera appelé plus tard le soutien-gorge. Encouragée par le succès de son invention, elle participe à l'exposition universelle de 1900 à Paris et présente sa réalisation aux visiteuses qui sont convaincues que cette création va libérer leur cage thoracique du carcan d'une "obligation" qui est sur le point de passer son chemin. Cet incontournable dessous séduit sans condition. Mata Hari, Coco Chanel ou la duchesse de Windsor... adopte ce nouveau mode de maintien féminin.



Création Cadolle




Le corps figé, - la Belle Otéro (1868-1965) en sait quelque chose ! Aucune torsion, aucune posture langoureuse, aucune place pour les mains baladeuses des messieurs empressés. Si elle ne l’avait pas inventé, Chanel l'aurait fait !


La Belle Otéro, chanteuse, danseuse de cabaret et courtisane réputée de la Belle Epoque








En 1910, Herminie ouvre un atelier-boutique à Paris, rue de la Chaussée d'Antin, en partie tenu par sa belle fille, Marie. Ce sera un véritable succès, elle emploie près de 200 ouvrières qui fabriquent de la lingerie pour les filiale de Londres, New-York ou Saint-Petersbourg.

Le moment d'agrandir boutique devenant grandissant, Cadolle s'installe en 1911 au 14 rue Cambon. Depuis plus de 6 générations de femmes, la Maison Cadolle tient la gorge haute !



Mémoire

Si vous êtes de passage à Paris, vous irez peut être chez Chanel  ! Alors arrêtez-vous devant le 4 rue Cambon et réalisez qu'à cet endroit, dans les années 1920, une clientèle des plus raffinée et fortunée   se rendait chez Cadolle pour faire réaliser des dessous affriolants d'une grande élégance.  Les Belles des années 20 rêvaient de se faire habiller, si l'on peut dire, par Herminie Cadolle.

C’est dans cette artère prestigieuse que s’installait en 1911 Herminie Cadolle, une femme de tête, active travailleuse et décidée ! Elle a choisi cette adresse, consciente que cet emplacement était le lieu idéal pour l'épanouissement de son activité.


FIN






179 vues0 commentaire