• Geneviève Fontan

Canne de théâtre Louis Vuitton, éditeur -1924 Roger Foy sculpteur

Mis à jour : août 31



Canne de théâtre gravée Louis Vuitton sur le fût. Roger Foy gravé sur le pommeau en ivoire.

Theater cane engraved by Louis Vuitton on the shaft. Roger Foy engraved in the ivory pommel.


ROGER FOY

Frère cadet du dessinateur André Foy, Roger Foy fabrique d'étranges statuettes de laque rouge, sculpte dans l'ivoire des pommeaux de canne grimaçants, façonne des ludions en forme d'épingles de cravate et de boutons de manchette. "Il applique, note Jean Galtier-Boissière, avec un goût très sûr, l'humour à l'art décoratif. La gentry se dispute à prix d'or ses bijoux, ses breloques et ses pommeaux de cannes, et, pour une fois, elle n'a point tort."


Roger Foy invente tout un monde de petits monstres qu'il empale au bout d'une épingle ou colle en chaton sur une bague. "Ces êtres fantasques et divins, écrit son frère, il les a construits en pleine imagination; il les a pour ainsi dire extraits de lui-même, de ses visions toutes spontanées sans recherches laborieuses; elles semblaient plutôt s'imposer à lui."


Il expose au Salon des Artistes humoristes, au Salon des Indépendants, où Louis Vuitton remarque son travail, puis est invité en 1925 au Salon des Arts décoratifs et régulièrement au Salon de l'Araignée.


Ces créations sont aujourd'hui perçues comme de vrais trésors.


Page Art et Décoration, 1924






Younger brother of the designer André Foy, Roger Foy makes strange red lacquer

statuettes, sculpts grimacing cane pommels in ivory, and shapes ludions in the shape of tie pins and cufflinks. "He applies," notes Jean Galtier-Boissière, "with very sure taste, humor to decorative art. The gentry fights for the gold price for its jewels, charms and cane knobs, and for once, it is not wrong".


Roger Foy invents a whole world of little monsters that he impales at the end of a pin or glues as a kitten on a ring. "These whimsical and divine beings, writes his brother, he built them in full imagination; he has, so to speak, extracted them from himself, from his visions, all spontaneous without laborious research; they seemed rather to impose themselves on him.


He exhibited at the Salon des Artistes humoristes, at the Salon des Indépendants, where Louis Vuitton noticed his work, then was invited in 1925 to the Salon des Arts décoratifs and regularly to the Salon de l'Araignée.


These creations are today perceived as real treasures.



La Gazette du Bon Ton, 1920


Bibliographie :

Roger Foy - Collectif & Robert Rey. Editions M.M. Trémois, Paris 1933 1er ed. 500 exemplaires. 20 illustrations

La Chambre Des Merveilles - Les Collections de Gaston-Louis Vuitton. Editions Gallimard, 2017


42 vues1 commentaire

Siège social :

ARFON MAISON D'EDITION

9 place Lafourcade

31400 Toulouse 

France

Adresse postale :

ARFON

BP 34047

31029 TOULOUSE CEDEX 4

FRANCE

Tél. (0033) 0608547922

Contact

  • Facebook
  • Instagram

Inscrivez-vous sur notre liste de diffusion pour  recevoir nos offres promotionnelles